Skip to content

Latest products

  • Adhésion/Cotisation

    Adhérer à Espaces Marx ou

    renouveller votre cotisation

    pour un an.

    25.00 €
  • La dette, arme de dissuation sociale massive

    La dette publique est, avec le taux de chômage, l'une des données dont l'évolution est suivie avec le plus d'attention; A cela une raison : le ratio dette publique/PIB est le principal "critère de Maastricht". Ainsi, alors que la dette publique est supposée ne pas devoir être supérieure au chiffre fatidique de 60% du PIB, il est aujourd'hui largement dépassé. La dette française est désormais proche de 100%. Rapport après rapport, le pire est prédit si les déficits budgétaires, ou de la sécurité sociale, ne sont pas réduits. Faut-il s'en inquiéter ? Que coûte réellement la dette ? Que se passera-t-il si les taux d'intérêts, aujourd'hui historiquement bas, se mettent à remonter ? L'auteur répond à ces questions et met en évidence les données cachées des rapports. Il en va de ceux-ci comme des contrats d'assurance, l'important est dans les notes de bas de page ou dans les annexes ! La dette de la sécurité sociale sera bientôt remboursée et les taux d'intérêts actuels sont l'occasion pour l'Etat de mettre plusieurs dizaines de milliards de côté. La dette n'est donc pas ce que l'on dit. Elle sert d'arme de disuasion sociale massive.

    12.00 €
  • Intégration, désintégration, nationalisme

    En 2017, la cohésion de l’Union européenne s’est trouvée plus menacée que jamais. Des partis anti-européens de droite populiste participent à des coalitions gouvernementales ou ne sont pas loin d’accéder au pouvoir. Le processus du Brexit est en cours et la cohésion de certains États est mise en danger par des mouvements de sécession. transform! 2018 passe en revue le projet européen depuis la guerre froide jusqu’à l’instauration de la gouvernance économique de Maastricht en passant par la fin de la compétition entre les systèmes Est-Ouest. Des auteurs de toute l’Europe analysent la tendance du système à produire des divergences. Ils abordent des stratégies pour réformer le système ou en finir avec lui. Ils s’intéressent aussi aux possibilités pour un pays de sortir de l’UE, avec ses difficultés et ses contradictions. Ils étudient les électorats de la droite populiste en France et en Autriche. transform! 2018 est le quatrième d’une série annuelle consacrée à l’étude et à l’analyse des évolutions politiques et sociales européennes. transform! europe est un réseau de 32 organisations de 21 pays européens, actives dans les domaines de l’éducation politique et de l’analyse sociale critique. Les auteurs : Samir Amin, Walter Baier, Joachim Bischoff, Patrick Bond, Lutz Brangsch, Dirk Burczyk, Friedrich Burschel, Antoine de Cabanes, Luciana Castellina, Piero Coda, Erhard Crome, Lajos Csoma, Radhika Desai, Marica Frangakis, Haris Golemis, John Grahl, José Gusmão, Gregor Gysi, Thilo Janssen, Jan Kavan, Yann Le Lann, Michael Löwy, Marisa Matias, Leonardo Paggi, Rafał Pankowski, Ingo Schmidt, Claude Serfati, Veronika Sušová-Salminen, Ilona Švihlíková, Axel Troost.

    15.00 €
  • L'UE peut-elle encore être sauvée ?

    Près de dix ans après le début de la crise, les Etats-Membres cherchent toujours la voie pour en sortir. L'UE s'est prononcée pour l'austérité et la déréglementation. Le groupe de l'EuroMémo met vainement en garde contre les dangers de cette approche depuis des années. Parmi les conséquances de l'obstination des institutions de l'UE, il y a partout à travers l'Europe la montée de l'extrême droite, qui nourrit le sentiment populaire anti-européen. L'idée de sortir de l'UE a gagné du terrain. Elle est devenue réalité pour le Royaume-Uni. Cela constitue un tournant dans l'histoire de l'UE et met à mal le projet officiel d'une "Union toujours plus étroite". L'UE peut-elle être encore sauvée ? C'est en fait une question difficile. La Commission européenne a développé cinq scénarios possibles. Mais ceux-ci ignorent les tensions inhérentes à l'Europe, par exemple l'insécurité croissante sur les marchés du travail, le rôle de la finance dans l'ère post-crise et l'émergence d'une classe subalterne partout en France.

    8.00 €